Portes

Généralement faciles à démonter et rentables à la revente, les portes sont courantes sur le marché du réemploi. Il en existe une large variété d’époques et de styles différents, vendues en série ou à la pièce, décapées ou à l’état brut. Ce sont toutefois les anciennes portes d’intérieur en bois massif qui occupent la plus grande part du marché. Les portes contemporaines (portes PVC, panneaux alvéolaires, etc.) sont plus rarement récupérées bien qu’on puisse les trouver chez certains fournisseurs. Plus exceptionnellement encore, il est possible de trouver des lots de portes coupe-feu issues de bâtiments contemporains.
Les portes sont rarement vendues avec leurs chambranles d’origine car ceux-ci se prêtent mal au démontage, au stockage et au remontage. Certains revendeurs proposent de fabriquer des chambranles du style voulu dans du pitchpin ancien à l’aspect identique.

Produits fréquents

Les portes d’intérieur en pitchpin occupent une grande part du marché. Elles sont d’aspect et de dimensions variés :

  • pleines ou vitrées
  • simples ou doubles battants

Les vendeurs de portes de réemploi proposent généralement aussi un vaste assortiment de quincaillerie.
Autres types de portes :

  • Portes d’extérieur récentes en bois, en PVC…
  • Portes vitrées issues d’intérieurs de bureaux
  • Panneaux de porte peints

Traitements proposés

Pour les portes anciennes en bois massif, plusieurs traitements sont proposés à l’acheteur :

  • Remise à dimension : les portes peuvent être rétrécies ou agrandies. Elles sont rabotées s’il faut les rétrécir de 1 à 1,5 cm seulement. Il est possible de les rétrécir davantage mais, tout comme pour l'agrandissement, cela requiert des opérations plus complexes.
  • Finition : décapage et autres traitements de surface

Prix constatés

  • Porte “banales” :
    • non décapée ~30 €
    • décapée ~60 €
  • Porte du début du 20e siècle : entre 100 € et 170 € pour une porte non décapée.

Compter entre 50 et 150 € pour le redimensionnement d’une porte en fonction de la complexité de l’opération.
Les portes vendues en série ont plus de valeur que les spécimens isolés.

Le saviez-vous ?

Les portes en bois massif peuvent facilement être décapées chimiquement, par trempage dans un bain de soude caustique. Plusieurs ateliers spécialisés proposent ce service et collaborent étroitement avec les fournisseurs de portes anciennes. Par contre, les portes en bois reconstitué (aggloméré, contreplaqué...) ne résistent pas à cette opération.