Carrelages

Les carrelages sont une catégorie de produits que l’on retrouve chez de nombreux revendeurs et qui se décline en plusieurs types, selon l’époque, la composition et la forme.
Au début du 20e siècle, la production de carrelages en céramique était largement répandue en Belgique et dans le nord de la France. Depuis l’entre-deux-guerres, les carrelages au ciment ont peu à peu remplacés les carrelage en céramique.
Certains carreaux de carrelage servaient de revêtement de sol et sont réutilisés comme tels. D’autres étaient utilisés pour du parement mural. Les carreaux émaillés appartiennent en général à cette seconde catégorie.
Les carrelages sont souvent très résistants et supportent sans problème d’être lavés fréquemment. Les carreaux en céramique peuvent être posées sans risque à l’extérieur. Par contre les carreaux en ciment, plus poreux, sont davantage sensibles aux conditions humides.
On trouve aussi sur le marché des carreaux de terre cuite, parfois appelés tomettes, qui sont utilisés comme revêtement de sol. Dans certaines régions, elles se déclinent couramment dans un format hexagonal.

Produits fréquents

Les produits les plus fréquents sur le marché sont :

  • carreaux de carrelage en céramique, de format plutôt carré, présentant des motifs ou unis
  • carreaux de carrelage en ciment, de format plutôt carré, présentant des motifs ou unis
  • tomettes en terre cuite, de format carré, rectangulaire ou hexagonale, qui conservent la couleur de la terre cuite.

Traitements proposés

Le principal traitement proposé par les fournisseurs de carrelage de réemploi est le nettoyage des restes de mortier. Certains lots de carrelage sont vendus entièrement nettoyés, tandis que d’autres conservent des résidus de mortier. Certains types de pose ont une plus grande tolérance vis-à-vis de la présence de traces de mortier, d’autres exigent au contraire des carreaux parfaitement nettoyés.

Prix constatés

Quelques prix constatés (prix affichés, clients particuliers):

  • carrelage céramique
    • nettoyé : 60 à 100 €/m² TVAC
    • non-nettoyé : 30 à 60 €/m²
  • grès d'Hautrage : ~20 €/m²

Le saviez-vous ?

Plusieurs méthodes aident à distinguer les carreaux en céramique de ceux en ciment :

  • à l’oeil : le motif d’un carrelage en céramique semble avoir été tracé au crayon et celui d’un carrelage au ciment avec un feutre plus épais. Les couleurs du carrelage au ciment sont plus délavées, mais une fois mouillé  les couleurs deviennent beaucoup plus vives. Ce contraste est moins prononcé sur du carrelage en céramique.
  • à l’oreille : deux carreaux de céramique que l’on entrechoque sonnent comme du verre. Ce n’est pas le cas des carrelages au ciment.
  • au toucher : exposé au soleil, un carrelage en céramique est plus chaud au toucher qu’une dalle en ciment.