Briques

Extrait de cahier des charges

À l'usage des concepteurs et des prescripteurs:vous trouverez ci-dessous un extrait de cahier des charges pour la brique de réemploi telle qu'on la trouve sur le marché belge actuel. Ce texte a été réalisé en étroite collaboration avec les revendeurs spécialisés et peut être mis à jour fréquemment. Assurez-vous de disposer de la dernière version en date.





Brique de réemploi
(version du 27 déc 2013)

Une grande diversité

La brique est un matériau de récupération très présent sur le marché belge. Seules sont récupérées les briques pleines, façonnées à la main (plus chères) ou issues de murs maçonnés avec un mortier à la chaux, un mortier de cendre ou un mortier d'argile. Le mortier à la chaux est de couleur blanche, le mortier de cendre est gris et le mortier d’argile se reconnaît à la présence de petits fragments de foin dans la masse brune de l’argile. Ces types de mortiers sont plus friables que les mortiers au ciment.

Alors qu’elles servaient d’éléments structurels, les briques sont généralement réutilisées comme parement. On choisit aujourd’hui la brique pour son aspect esthétique ...et le choix est vaste ! Autrefois, chaque région de Belgique produisait son type de brique. Il existe donc une grande variété dans les tailles et les teintes, en fonction de l’argile et du mode de cuisson utilisé. Plus la cuisson était longue et à haute température, plus la brique prenait une teinte foncée.
La porosité et la densité sont deux autres facteurs à prendre en compte. Ce sont des critères importants pour déterminer l’utilisation des briques et éviter de potentiels problèmes en cas de gel ou de variations importantes de température. Des briques plus poreuses ont également tendance à se salir plus vite en surface, bien que ce critère n’affecte pas les qualités techniques de la brique.

Sous quelle forme ?

Les briques sont généralement vendues nettoyées et reconditionnées sur palettes. Ce nettoyage consiste en un enlèvement de la chaux et est réalisé manuellement, généralement chez le revendeur même. Pour qu’une brique soit classée comme nouveau produit et non comme déchet, au moins une de ses deux grandes faces doit être intacte. En effet, au moment de la pose, seule une face reste visible et la face endommagée peut être tournée vers l’intérieur du mur. Pas d’inquiétude si vous recevez des briques dont certaines arrêtes sont ébréchées ; avant de renvoyer le lot à l’expéditeur, regardez l’autre face !

Certains revendeurs fournissent aussi des palettes de demi-briques et même des briques trois-quart. Lorsqu’il y a plusieurs formats dans une même palette, les briques sont souvent destinées à être mises en oeuvre en appareil sauvage. Une combinaison de briques complètes et de demi-briques permet de travailler en appareil debout ou en appareil en croix.

La brique neuve vieillie

De plus en plus de sortes de briques anciennes sont reproduites et artificiellement vieillies. La production de ces briques implique des procédés techniques assez poussés, basés sur des moules qui se rapprochent le plus possible de la forme des brique façonnées à la main, des colorants ajoutés pour conférer une teinte précise voire même des traces de mortier à la chaux... La formule “façonné à la main” est d’ailleurs encore utilisée pour certaines briques confectionnées aujourd’hui par des machines, alors que certaines briques neuves se font appeler “briques de récup”.

Quelques exemples de briques rencontrées fréquemment à Bruxelles :

Des listes plus exhaustives des différents types de briques sont disponibles sur les sites des revendeurs

Unités :

Les briques sont vendues à la pièce ou par palette. Les “klampstenen” bruxelloises ou les briques de format Rijnvorm sont conditionnées par lots de 1000 briques par palette. Cela revient à environ 14 m² de parement. De manière générale, les revendeurs ne se déplacent pas pour racheter des lots inférieurs à quelques palettes.

Prix constatés :

façonnée main : entre 0,05 et 0,25 €/pc
fabrication machinale : entre 0,02 et 0,15 €/pc

façonnée main : entre 0,30 et 0,60 €/pc
fabrication machinale : entre 0,10 et 0,30 €/pc

Fréquence :

produit courant

rotor

Revendeurs

Revendeurs spécialisés Traitent aussi
Anvers
Brabant Flamand
Flandre occidentale
Flandre orientale
France
Hainaut
Limbourg
Liège
Namur