| © Luis Monteiro
| © Luis Monteiro
| © Luis Monteiro
| © Luis Monteiro
| © Luis Monteiro

Un hangar pour avions devient une gare routière

Réemploi d'une structure en acier de la Seconde Guerre mondiale

Type
Intégration
Année
2015
Commanditaire
Schiphol Asset Management
Adresse
Amsterdam
Pays-Bas
52° 22' 4.7424" N, 4° 54' 12.8196" E
Exporter
PDF

Matériaux de réemploi et quantités

- 24 portiques démontables en acier, fabriqués en 1942, composés de profilés anglais.
- Boulons et écrous d'origine, environ 17000 pièces

Le projet

Cette structure qui couvre aujourd”hui une plate-forme de transport public était à l'origine un hangar T2 britannique de la Seconde Guerre mondiale. En 1958, il a été reconstruit à l'aéroport de Zestienhoven, à Rotterdam. Plus de 60 ans plus tard, la structure a été déplacée et reconstruite pour la troisième fois, à Schiphol Noord.

Le hangar de type T2 a été développé pendant la Seconde Guerre mondiale en Grande-Bretagne. La RAF voulait un hangar de grande capacité qui pourrait être construit rapidement pour que les aéroports détruits soient opérationnels dès que possible pendant l'invasion du continent européen. Les portiques ont donc été conçus pour être démontables et sont faciles à déplacer et à assembler.

En outre, les aéroports de l'île britannique ont également été équipés de ce hangar T2, avec un total de 53 hangars. A la fin de la guerre, la plupart d'entre eux furent démantelés et mis en vente. Il s'en est suivi une offre excédentaire de hangars T2 en Grande-Bretagne. Dans les années 1950, il était encore moins cher pour Rotterdam de faire expédier un exemplaire aux Pays-Bas que d'en faire fabriquer un. Le hangar a servi jusqu'en 2010 à l'aéroport de Zestienhoven. Ensuite, tout le hangar a été démonté et les pièces ont été stockées dans un hall de l'aéroport de Schiphol.

Cinq ans plus tard, la structure a été entièrement rénovée et transformée pour servir de toiture au-dessus du nœud de transport public de Schiphol Noord. Au cours d'une réunion avec le client, l’histoire de ce hangar stocké est remontée à la surface, et ce suite à une conversation à propos  des prix peu élevés de l'acier. Les designers se sont donc mis au travail avec cette pièce d'histoire.

D'abord et avant tout, la structure d'acier a dû être entièrement restaurée, car certaines pièces étaient complètement rouillées. De plus, toutes les colonnes des portiques ont été raccourcies et équipées de nouvelles plaques de sol avec des profilés en U et des cornières métalliques . Pendant la construction, toutes les fermes ont été placées un peu plus loin l'une de l'autre que dans la conception originale. La longueur de la construction est ainsi passée de 73 à plus de 100 mètres. Par la suite, de nouvelles pannes ont été posées sur les fermes à partir de poutres en fonte. La différence entre le neuf et la réutilisation se traduit ici par une différence de couleur. Toutes les fermes d'origine sont peintes en brun rouille, les nouveaux ajouts, les contreventements et les pannes sont de couleur grise.