Les toboggans avant leur démontage. | © Rotor
| © Rotor
| © Rotor
| © Rotor
| © Rotor
| © Rotor
| © Rotor
| © Rotor

Océade

Vente publique d’un intérieur de piscine

Type
Extraction
Année
2018
Adresse
Avenue du Football et du Championnat 3
1020 Bruxelles
Belgique
50° 53' 43.2852" N, 4° 20' 0.168" E
Exporter
PDF

Matériaux de réemploi et quantités

- Des toboggans 
- 400 éléments d’intérieur et autres pièces
Racheté par un acquéreur roumain via une vente publique organisée par Troostwijk Auctions.

Le projet

Après trente ans de service le parc aquatique Océade devait fermer ses portes en 2018. Le site sur lequel se trouvaient les toboggans les plus rapides et les plus longs de Belgique est en effet en cours de transformation dans le cadre du projet NEO prévoyant le développement de salles de congrès et d'un centre commercial. 

Troostwijk auctions a vendu plus de 400 éléments d’intérieur et d’autres pièces via une vente publique. En septembre 2018, un appel est publié, invitant toute personne intéressée à faire une offre pour l’achat de différentes installations techniques, des bureaux, des saunas, des pompes à eau, des éléments de cuisine, ainsi que de divers types d'éléments décoratifs. À ce stade, un acquéreur basé en Roumanie avait déjà racheté tous les toboggans pour un montant de 152.000 euros (à titre de comparaison, le prix d’un toboggan neuf s’élève rapidement à quelques millions d’euros). Pour les autres éléments, plus de 880 intéressés venant du monde entier, ont remis une offre. C’est finalement la même entreprise roumaine qui a récupéré les autres lots. Ils ont déboursé 100.000 euros supplémentaires. 

Au total, la vente aux enchères a rapporté 252.000 euros. Ce montant couvre environ la moitié des coûts du démantèlement et de la décontamination du sol, entièrement pris en charge par Océade. En effet, le contrat d’emphytéose qu’avait conclu l’entreprise avec la ville de Bruxelles prévoyait que le sol devait être rendu dans son état d’origine.