| © Rotor
| © Rotor
| © Rotor
| © Rotor
| © Rotor

L’abbaye Saint-Geertrui à Louvain

Réemploi de débris de guerre dans une façade éclectique d’abbaye

Type
IntégrationIn situ
Année
1919
Adresse
Sint-Geertruiabdij
3000 Louvain
Belgique
50° 53' 0.9276" N, 4° 41' 56.5836" E
Exporter
PDF

Le projet

L’abbaye Saint-Geertrui à Louvain consiste en un ensemble remarquable de bâtiments, parmi lesquels se trouve l’aile Thiéry, sans doute le plus particulier de tous.

À la suite de la Première Guerre Mondiale, le chanoine et architecte Armand Thiéry siégeait dans la comité de reconstruction de la ville de Louvain. Après avoir acheté l’abbaye Saint-Geertrui, alors complètement dévastée, il donna l’ordre de reconstruire les différentes parties du complexe et prit personnellement en charge une aile. 

À partir de débris issus du bombardement des bâtiments du centre-ville de Louvain, principalement constitués de pierre bleue du 16 et 17ème siècle, il conçut une façade néogothique éclectique pour la nouvelle aile. Cette combinaison de matériaux et de style a fait de la rénovation de l’abbaye l’une des plus remarquables restaurations jamais entreprises en Belgique, comme à l’étranger. Les espaces intérieurs ont également été aménagés avec du mobilier qui avait réchappé des flammes et des bombardements de la guerre.

Les châssis colorés des fenêtres datent de 198, lors du réaménagement de l’aile en logements par l’architecte Paul Van Aerschot. Ils détournent quelque peu l’attention de la grande disparité de la façade, mais la quantité de fragments différents visibles reste tout de même considérable. Ou comment l’histoire d’une ville peut se manifester de manière inattendue.