| © Rotor
| © Rotor
| © Rotor
| © Rotor
| © Rotor

Intérieur des bureaux de Publiq

Entre chantier et table à dessin

Type
Intégration
Type de marché
public
Année
2016
Mise en oeuvre
Casanovo
Conception
BOB 361 architects
Commanditaire
Cultuurnet
Adresse
1080 Molenbeek-Saint-Jean
Belgique
50° 51' 25.1136" N, 4° 19' 9.7284" E
Exporter
PDF

Matériaux de réemploi et quantités

- Cloisons vitrées avec cadre en bois: 40,5 m
- Armoires provenant du bâtiment Ledeganck : 14 pièces
- Lavabos en porcelaine : 2 pièces
- Urinoir Villeroy & Boch
- Autres éléments de mobilier

Les éléments ont été fournis par Rotor DC et mis en oeuvre par Casanovo.

Le projet

BOB361 architects a remporté le concours d'architecture pour l'aménagement du siège principal de Publiq (anciennement connu sous le nom de "Cultuurnet Vlaanderen"), au troisième étage des anciennes brasseries Belle-Vue au bord du Canal à Bruxelles. Dans la description du projet, il était indiqué que le maître d'ouvrage était ouvert à l'emploi de matériaux de récupération. Pour BOB361 architects, ce projet de petite envergure était l'occasion rêvée pour expérimenter ce genre de matériaux. L'entrepreneur Casanovo a également réagi positivement à ce défi.

Pour créer des espaces fermés dans le volume ouvert, des cloisons de séparation vitrées provenant d'un immeuble de bureaux à Bruxelles ont été utilisées.
Au total quelque quarante mètres courants de ces parois en bois de châtaignier de qualité ont été placés. Elles ont été adaptées sur place à la hauteur de plafond et des dimensions des locaux par le principal entrepreneur Casanovo. L'entrepreneur avait légèrement sous-estimé l'ampleur de la tâche qui a nécessité un travail de précision car les anciens sols et plafonds de la brasserie présentaient d'importantes différences de niveau.

Dans certains locaux, un placard a été fabriqué à partir d'éléments provenant d'armoires des anciens laboratoires de l'Université de Gand.
Les équipements sanitaires, tels les lavabos en porcelaine, se composent pour une partie de matériaux récupérés.

Dans ce cas, l'utilisation d'éléments de réemploi non traditionnels a nécessité la flexibilité de toutes les parties concernées. Les plans initiaux ont été adaptés au fur et à mesure de l'exécution, en fonction des lots de matériaux achetés. De nombreux détails d'exécution ont même été imaginés au moment même, en étroite concertation entre l'entrepreneur et les architectes. Depuis le début de l'année 2017, Publiq (encore "Cultuurnet" à l'époque) est installé dans son nouveau bureau, à la grande satisfaction de tous.