Châssis de fenêtres

Les contraintes énergétiques

Le secteur de la revente de matériaux d’occasion propose toutes sortes de châssis, de toutes les dimensions et dans tous les matériaux imaginables (PVC, bois, aluminium), munis d’un simple ou d’un double vitrage. Le principal obstacle à leur réutilisation réside dans la nécessité qu’ils ont de répondre aux nouvelles normes de déperdition thermique (à moins bien sûr de chercher des châssis de fenêtre pour son abri de jardin ou pour des bâtiments qui ne doivent pas être isolés). Dans cette optique, c’est leur origine qui sera déterminante. Les châssis issus de démolition sont généralement trop peu performants. En revanche, les châssis qui se retrouvent dans le secteur de la seconde main suite à des erreurs de dimensionnement peuvent présenter d’excellentes performances thermiques et constituer de bonnes affaires.

Adapter la mise en œuvre : construire “autour” d’un châssis donné

Ce n’est pas tout d’avoir trouvé un châssis qui répond aux exigences énergétiques, encore faut-il parvenir à l’intégrer dans le processus de conception. Dans le cas d’une construction neuve, il est assez aisé de concevoir le nouveau bâtiment “autour’’ d’un châssis aux dimensions données. Par contre, dans le cas d’un remplacement de châssis existant, à moins d’être particulièrement chanceux et de trouver un châssis aux dimensions identiques, il est probable qu’il faudra entreprendre des travaux de maçonnerie plus ou moins conséquents pour adapter celle-ci au nouveau châssis.

Revendre un châssis de fenêtre

Certains revendeurs rachètent des châssis de fenêtre à condition que ceux-ci soient très propres, c’est-à-dire exempts de toute trace d’isolant, de maçonnerie ou encore de colle polyuréthane.

Unités :

pièce

Prix constatés :

Fréquence :

relativement courant

Revendeurs

Revendeurs spécialisés Traitent aussi
Anvers
Flandre occidentale
Flandre orientale
France
Hainaut
Limbourg
Liège
Namur
Pays-Bas